×

store country

Australia flag Australia België (Nederlands) flag België (Nederlands) Belgique (Français) flag Belgique (Français) Brasil (Português) flag Brasil (Português) Canada (English) flag Canada (English) Canada (Français) flag Canada (Français) Channel Islands flag Channel Islands China flag China Danmark flag Danmark Deutschland flag Deutschland España flag España France flag France Ireland flag Ireland Italia flag Italia Japan flag Japan Nederland flag Nederland New Zealand flag New Zealand Norge flag Norge Österreich flag Österreich Portugal flag Portugal Rest of Europe flag Rest of Europe Schweiz (Deutsch) flag Schweiz (Deutsch) South Africa flag South Africa Suisse (Français) flag Suisse (Français) Suomi flag Suomi Sverige flag Sverige United Kingdom flag United Kingdom United States flag United States

Comment gérer le comportement de votre chat

Chaque réaction de votre chat est justifiée. Certains comportements sont souvent considérés comme des bêtises alors qu’en fait ils signalent tout simplement un état de stress, une contrariété ou un mal-être. Nous allons vous expliquer comment gérer au mieux le comportement de votre chat pour qu’il soit heureux et en bonne santé.

 

Comportement naturel et comportement inhabituel

En laissant votre chat se comporter comme il le ferait en pleine nature, vous préservez sa santé mentale et physique. C’est donc à vous de vous adapter à son mode de vie et non l’inverse. Il est important de le laisser faire ses griffes et de le laisser extérioriser son instinct de chasseur et de n’intervenir qu’en cas de comportement inhabituel comme lorsqu’il asperge de gouttelettes d’urine certains endroits de la maison. Chaque comportement inhabituel survient pour une raison précise. Si vous en trouvez la cause, la solution s’imposera à vous.

Masquer la douleur

Les chats savent très bien masquer leur douleur. C’est souvent suite à un changement de comportement que nous découvrons que le chat souffre. S’il mange moins, s’il dort plus, s’il se cache beaucoup, s’il joue moins ou s’il est agressif, votre chat est probablement en souffrance. Si vous remarquez un comportement inhabituel chez votre chat, emmenez le faire un contrôle chez le vétérinaire.

Gérer le stress

Les chats peuvent éprouver du stress en cas de changement brutal dans leur environnement : changement du mobilier, réalisation de travaux dans la maison, présence inattendue d’étrangers sur son territoire comme un nouvel animal de compagnie, un bébé ou un autre animal du quartier. Les signes qu’un chat est stressé sont identiques à ceux de la douleur. Vous pouvez contribuer à réduire le stress en introduisant progressivement les nouveaux animaux ou les nouvelles personnes sur son territoire ou en évitant le plus possible de modifier l’intérieur de votre maison. Afin d’atténuer le stress de votre chat, vous pouvez utiliser le diffuseur de phéromones Feliway Classic qui le détendra et évitera qu’il ne fasse ses griffes ou ne s’adonne au marquage urinaire à cause du stress.

Les chats timides

Si votre chat est timide, vous pouvez le mettre à l’aise et le rendre heureux en trouvant des solutions pour réduire son anxiété. Un chat peut être timide pour plusieurs raisons : un problème génétique, un manque de socialisation dû à un manque d’interaction avec les humains pendant les huit premières semaines de sa vie ou suite à une mésaventure par le passé.

Pour que votre chat timide se sente en sécurité chez vous, veillez à laisser plusieurs cachettes à sa disposition pour qu’il puisse s’y isoler quand il lui plaît. S’il se cache, n’essayez pas de l’extirper de sa cachette. Attendez qu’il se décide à en sortir. Empêcher les chats du voisinage de pénétrer dans votre maison en installant une chatière à puce électronique SureFlap et un diffuseur de phéromones Feliway apaisant.

Pour que votre chat se sente à l’aise en votre présence, félicitez-le avec une récompense lorsqu’il s’approche de vous. Cela lui permettra d’associer l’interaction avec les humains à quelque chose de positif. Faites les choses délicatement et veillez à ce que la maison reste calme. Adoptez une routine afin qu’il n’ait aucune surprise et faites preuve de patience avec lui.

Gérer les agressions

Les chats se montrent rarement agressifs envers les humains sans raison. Il existe généralement une cause sous-jacente. Les agressions sont de différentes sortes. Il peut s’agir :
- d’une réaction de peur survenant lorsqu’un chat est dans l’incapacité de fuir une situation menaçante ;
- d’une agression survenant lorsqu’une séance de jeu ou de caresses s’éternise ;
- d’une agressivité territoriale qui se manifeste lorsqu’un autre chat pénètre sur le territoire de votre chat ;
- d’une réaction à la douleur qui peut rendre les chats moins tolérants.

Lorsqu’ils sont incompris par leurs maîtres, ne font pas assez d’exercice physique ou ne sont pas suffisamment stimulés mentalement, les chats sont davantage susceptibles de faire preuve d’agressivité. Afin de canaliser l’agressivité de votre chat, prenez le temps d’aménager la maison pour qu’il s’y sente bien et emmenez-le chez le vétérinaire pour vérifier qu’il n’a aucune douleur. S’il s’avère que son agressivité n’est pas due à une souffrance, vous devrez peut-être consulter un comportementaliste animalier.

Marquage urinaire

Le marquage urinaire se distingue de la miction. En cas de marquage urinaire, le chat reste debout face à un objet vertical qu’il asperge de gouttelettes d’urine pour marquer son territoire. Les chats marquent généralement leur territoire à chaque coin à l’extérieur de la maison pour dissuader les autres chats d’y pénétrer. Si votre chat marque son territoire à l’intérieur de votre maison, c’est que quelque chose le contrarie sur son territoire principal. Un nouvel animal de compagnie ou l’arrivée d’un bébé, des travaux bruyants ou une maladie peuvent inciter le marquage urinaire. Emmenez votre chat chez le vétérinaire pour vérifier s’il est malade avant de procéder à tout autre modification dans votre intérieur.

Si un chat du voisinage pénètre dans votre maison, installez une chatière à puce électronique SureFlap pour l’en empêcher. Si vous adoptez un nouveau chat, veillez à disposer plusieurs litières et gamelles de nourriture et d’eau dans la maison afin de réduire les conflits. Les chats détestent partager leurs repas. Pour éviter tout conflit dû à la nourriture, équipez-vous d’un distributeur de nourriture à puce électronique SureFeed afin que chaque chat ne puisse accéder qu’à sa ration.

Faire ses besoins dans la maison

Si vous avez plusieurs chats et que l’un d’entre eux commence à faire ses besoins dans la maison, c’est sans doute parce que vous n’avez pas installé suffisamment de bacs à litière. Il est recommandé de prévoir un bac par chat, plus un supplémentaire. Votre chat fait ses besoins hors de la litière parce que cette dernière n’a peut-être pas été remplacée. Il est important de nettoyer les bacs à litière au moins une fois par jour. Si votre chat n’utilise pas son bac à litière, c’est peut-être parce qu’il n’a pas été habitué à faire ses besoins de cette manière ou parce que le bac n’est pas placé dans un endroit suffisamment calme et discret. Le bac doit contenir environ 3 cm de litière et sa taille doit permettre au chat de faire demi-tour dedans. Veillez à placer les bacs à litière dans des endroits calmes de la maison et à planter des arbres et des plantes dans un coin de votre jardin pour que votre chat dispose également d’un endroit isolé à l’extérieur pour faire ses besoins. Une terre meuble ou du sable peuvent encourager votre chat à faire ses besoins dans le jardin.

Faire ses griffes

Pour marquer leur territoire et entretenir leurs griffes, les chats ont naturellement le réflexe de gratter. Ce comportement ne doit donc jamais être sanctionné. Veillez à installer plusieurs grattoirs dans la maison. Les chats grattent généralement au réveil. Vous pouvez donc placer un grattoir à proximité de l’endroit où ils dorment. Si votre chat gratte vos meubles, recouvrez-les d’un film plastique pour l’en décourager et placez un grattoir à proximité pour l’encourager à faire ses griffes dessus plutôt que sur vos meubles. Si vous avez plusieurs chats, veillez à installer suffisamment de grattoirs à différents endroits de la maison. Si votre chat fait ses griffes dans votre maison pour marquer son territoire, installez une chatière à puce électronique SureFlap afin d’empêcher les chats du voisinage de s’introduire chez vous. Si aucun autre animal ne s’est introduit chez vous, consultez un comportementaliste animalier.

 

Cet article a été rédigé en partenariat avec Cats Protection. Pour plus de conseils concernant les chats, consultez www.cats.org.uk/advice.

 

haut de page